Actualités

On a parfois tendance à l'oublier mais un coup d'œil dans les livres d'Histoire suffit à nous le rappeler : le progrès social ne va pas de soi. Livrés à eux-mêmes, hors de contrôle, le capitalisme et la "loi" du marché ne laissent aucune place aux avancées sociales. Seule l'action collective permet l'amélioration des conditions de travail et de vie de toutes et tous. C'est cette réalité que les militantes et militants de la FGTB entendent rappeler en ce jour du Premier Mai.

Une société où les précaires seraient contraints de travailler gratuitement. Une société où ces travailleurs gratuits remplaceraient progressivement ceux des services publics et du non-marchand… Ça vous tente ? Pas tellement ? Alors rejoignez le rassemblement citoyen ce 25 avril à Bruxelles pour dire non au "service communautaire" !

Positions politiques

Rejoignez-nous