Vous êtes ici

Radio

Jeudi 21 Janvier 2021

L’Accord interprofessionnel (AIP), dont la négociation est en ce moment suspendue, concerne environ 4 millions de travailleuses et travailleurs.
Qu’est-ce que l’AIP ? Qui est autour de la table, pour négocier quoi ? Quels sont les dessous et les enjeux des discussions ? Avec une "norme salariale" fixée à 0,4%, stop ou encore ?
Réponses avec Thierry Bodson, Président de la FGTB, pour qui "l’insulte aux travailleuses et travailleurs est devenue la règle".

Jeudi 14 Janvier 2021

Insurrections, révoltes, soulèvements populaires : de nombreux pays du Sud sont secoués par des mouvements sociaux de (très) grande ampleur. Exemple : en Inde, le soulèvement a donné lieu en novembre dernier à la plus grande grève de l’Histoire.

Au micro d’Opinions FGTB cette semaine, Frédéric Thomas, chargé d’études au Centre tricontinental (CETRI), qui vient de codiriger la publication d’un ouvrage collectif consacré à ces soulèvements populaires au Sud.

Jeudi 17 Décembre 2020

Ils et elles sont infirmiers, infirmières ou aides-soignant.e.s.
Ils et elles vivent en Belgique, parfois depuis de nombreuses années.
Ils et elles voudraient pouvoir prêter main forte à leurs collègues des soins de santé, débordés, épuisés par des mois d’urgence sanitaire.
Ils et elles ne peuvent pas le faire. Interdit. Pourquoi ? Parce qu’ils et elles sont « sans-papiers ».
Pour la FGTB wallonne, il est possible d’agir, rapidement.
La solution : le permis unique.
Et plus largement : la régularisation collective des sans-papiers, pour les sortir enfin de la situation indigne qui leur est imposée.

On en parle avec Jean-François Tamellini, Secrétaire général de la FGTB wallonne, qui revient également sur le « procès de classe » lié à la mort tragique de la petite Mawda.

Jeudi 10 Décembre 2020

Ce jeudi 10 décembre, journée internationale des droits humains, la FGTB a organisé des rassemblements dans plusieurs villes du pays pour soutenir les 17 syndicalistes condamnés le 23 novembre dernier à des peines de prison avec sursis, et défendre le droit de faire grève et de manifester.
A Bruxelles, Pierre-Arnaud Perrouty, directeur de la Ligue des Droits humains, a apporté son soutien à la FGTB. «En condamnant des personnes qui n’ont fait qu’exercer leur droit de faire grève et de manifester, ce jugement crée un dangereux précédent qui remet en cause ces droits fondamentaux.»
Voici son analyse au micro d’Opinions FGTB.

Jeudi 26 Novembre 2020

Depuis 5 ans, la FGTB, ses militantes et militants, ses modes d’action font l’objet d’un acharnement judiciaire.
Pour Thierry Bodson, Président de la FGTB, le jugement prononcé ce 23 novembre par le tribunal correctionnel de Liège, qui condamne 17 syndicalistes, est un jugement politique qui menace les mouvements sociaux et l’exercice de nos droits démocratiques.