Vous êtes ici

Derrière les masques, l’humanité solidaire

Mai 2020

Depuis deux mois, c’est dur pour tout le monde, mais c’est encore plus dur pour les femmes, les hommes et les enfants sans-papiers.
Précarisés, invisibilisés, enfermés, expulsés ou ignorés par le pouvoir politique, ils sont aussi au nombre des plus vulnérables face au danger sanitaire.

A Liège, ces femmes et ces hommes sont en lutte. Elles, ils s’organisent, résistent, s’engagent. On a déjà parlé dans cette émission de l’Ecole des Solidarités, de la « Sécurité sociale alternative ».
Face à l’urgence, depuis le début de l’épidémie, sans relâche, un collectif de femmes sans et avec papiers – et quelques hommes – fabriquent des masques solidaires à l’attention des professionnel.le.s de santé et de la population.
Des masques pour se protéger, des masques pour nous protéger.

Au micro d’Opinions FGTB, Rosario Marmol Perez nous appelle à soutenir concrètement cette action sanitaire, solidaire, politique. « Ces femmes et ces hommes en danger sont des nôtres, protégeons-les. Régularisons-les. Au nom de la santé publique et des droits humains fondamentaux. »