Vous êtes ici

"La liberté d'aller et venir, la première de toutes les valeurs" (Michel. Louis, pas Charles.)

Février 2018

Rendez-vous compte… Au regard de la "non-politique migratoire" menée par son fils Charles, on en viendrait presque à considérer Louis Michel, député européen, ancien ministre libéral, comme une balise, un phare, une référence en matière d’humanisme et de solidarité. En 2009, il prononçait quelques phrases que vous pourrez écouter à la fin de cette émission, et notamment celle-ci: "La liberté d’aller et venir, pour le libéral que je suis, est évidemment la première des valeurs, la mère de toutes les autres"(1).

Aujourd’hui, le gouvernement dirigé par son fils mène une politique arbitraire, répressive, nauséabonde à l’encontre des réfugiés et demandeurs d’asile. On en parle cette semaine encore dans "Opinions FGTB", avec Jojo Burnotte, formateur au CEPAG et acteur du mouvement de soutien aux réfugiés.

1. Extrait du film "La guerre aux frontières" de Didier Seynave. 

Voir également On en a gros !