Vous êtes ici

Actualités

Votre êtes au chômage temporaire à cause du coronavirus ? Que faire ? Qui contacter ? Voici quelques réponses et liens pour vous aider. Vu les circonstances, les permanences FGTB ne sont pas accessibles au public. Les contacts et envois par mail sont fortement recommandés. Si vous en avez la possibilité, évitez de vous déplacer et effectuez vos démarches à distance.

La FGTB fédérale a demandé l’adoption de mesures extraordinaires visant à protéger la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs. Il est impératif que des mesures extraordinaires soient adoptées afin de garantir au maximum leur revenuss. Pour la FGTB, il est hors de question qu’ils et elles soient « les oubliés » de cette crise et qu’à la crise sanitaire s’ajoute une crise sociale ! A cet égard, les employeurs doivent assumer leurs responsabilités.

Hier, 12 mars, les autorités ont instauré des mesures visant à freiner la propagation du coronavirus. Des mesures qui vont évidemment avoir d’importantes répercussions pour les travailleuses et travailleurs du pays.

Dimanche, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, elles et ils étaient des milliers à défiler dans les rues. Une fois de plus, une fois de trop, une répression violente et aveugle s’est abattue sur des manifestantes et manifestants pacifiques, en marge de la manifestation bruxelloise. La FGTB wallonne condamne fermement ces dérives antidémocratiques. Elle demande que des enquêtes objectives et indépendantes soient menées, des responsabilités établies et les résultats rendus publics.

Ce début de mars 2020 sera marqué par de nombreuses rencontres et mobilisations pour l’égalité. Plusieurs dates sont d’ores et déjà à bloquer dans votre agenda ! Petit tour d’horizon…

17 militants de la FGTB sont actuellement poursuivis par la justice. Une audience aura lieu ce 2 mars au Palais de justice de Liège. L’occasion de montrer toute notre solidarité avec nos camarades ! Rendez-vous le 2 mars à 12h Place Saint Lambert.

La Sécu, c’est le patrimoine de celles et ceux qui n’en ont pas. C’est notre « cœur en commun ». On en parle dans la nouvelle émission Regards avec nos invités et invitées autour d’Harald, l’auteur d’une très belle BD sortie tout récemment et qui raconte « la belge histoire de la sécurité sociale ». À découvrir sur les chaînes de la RTBF, sur Auvio ou notre chaîne YouTube !

Le 20 février, c’est la journée internationale de la justice sociale... L'occasion, pour la plateforme de lutte contre la pauvreté des enfants et de leurs familles, d'interpeller les responsables politiques. À Namur, les ministres (ou leurs représentants) de la Fédération Wallonie Bruxelles et des gouvernements wallon et bruxellois viendront débattre et présenter les mesures qu’ils mettront en place durant leur mandat.

Ce n’était pas une manifestation de masse. Nous étions une centaine. À l’heure où l’on commémore la fin de la barbarie nazie commise il y a 75 ans, des femmes et des hommes de tous âges sont venus protester pacifiquement contre la constitution d’un nouveau parti d’extrême droite à Charleroi. Nous - responsables syndicaux, militant.e.s démocrates non violent.e.s, parlementaires, mutuellistes… - avons dû faire face à une agression policière aussi inattendue que démesurée.

Depuis plusieurs années, le droit de grève subit des attaques de toutes parts. Patronat, autorités judiciaires, responsables politiques et mêmes certains médias agissent pour restreindre de plus en plus son exercice. Face à cette situation, la FGTB wallonne tient à réaffirmer toute sa solidarité avec les travailleuses et travailleurs qui se mobilisent pour sauvegarder ce droit fondamental.