Vous êtes ici

Campagne pour l'égalité salariale 2012

Mieux concilier vie professionnelle et vie privée... c’est aussi réduire l’écart salarial entre les femmes et les hommes.

 

Ce mardi 20 mars, la FGTB lance sa campagne pour l’égalité salariale. Cette édition 2012 souligne la difficulté pour les femmes de concilier vie professionnelle et vie privée. Une difficulté qui a des conséquences en terme de salaire: il est moins aisé de percevoir un bon salaire quand il faut jongler avec la flexibilité grandissante au travail et les tâches domestiques (et éducatives) à la maison.

Plus d'infos sur le site de la FGTB fédérale.

La lutte contre l’inégalité salariale inscrite dans une loi

Le 8 mars dernier, Journée des femmes, le Parlement fédéral a approuvé, à une très large majorité, une loi pour lutter contre l’écart salarial entre les hommes et les femmes au sein même des entreprises et ce au travers de la concertation sociale.

Les entreprises (de plus de 50 travailleurs) seront désormais contraintes à plus de transparence. En effet, un rapport reprenant la structure de rémunération de l’entreprise devra être réalisé, ce qui permettra de détecter les éventuelles inégalités.

Par ailleurs, les données contenues dans le bilan social, réalisé chaque année par l’entreprise, devront être ventilées par sexe. Les salaires seront non seulement ventilés mais également les avantages extralégaux, comme les voitures de société ou les GSM.

Les nouveaux systèmes de classification de fonctions devront être sexuellement neutres. C’est la fonction qui compte et pas la personne.

                      

La  proposition prévoit aussi la possibilité de désigner un médiateur au sein des entreprises.


Si des inégalités sont constatées, un plan d’action sera mis en place pour « rectifier le tir ». En outre, la loi prévoit aussi la possibilité de désigner un médiateur au sein des entreprises.

Le Bureau wallon des femmes de la FGTB salue ce nouvel instrument légal qui constitue un pas en avant vers l’égalité salariale.