Vous êtes ici

Droit de grève, droit démocratique

Depuis plusieurs années, le droit de grève subit des attaques de toutes parts. Patronat, autorités judiciaires, responsables politiques et mêmes certains médias agissent pour restreindre de plus en plus son exercice.

Face à cette situation, la FGTB wallonne tient à réaffirmer toute sa solidarité avec les travailleuses et travailleurs qui se mobilisent pour sauvegarder ce droit fondamental.

Rappelons simplement que de nombreuses conquêtes démocratiques et sociales (suffrage universel, journée des 8 heures, congés payés, réduction de l’écart salarial femmes-hommes, sécurité sociale…) n’auraient jamais vu le jour si le monde du travail ne s’était pas mobilisé via, entre autres, les actions de grève et de blocage.

Les travailleuses et travailleurs pénitentiaires se mobilisent actuellement contre un projet de service minimum que tente de leur imposer le ministre fédéral de la Justice. Leur combat est aussi le nôtre.

La FGTB wallonne, dans toutes ses composantes, continuera à se battre pour que le droit de grève puisse s’exercer pleinement.