Vous êtes ici

Pensions: la dose d'austérité de trop !

Ce jeudi matin, les pensionnés et prépensionnés de la FGTB wallonne et du Cepag se sont réunis devant la Tour des Pensions à Bruxelles. Leur revendication? Pouvoir vivre dignement après une carrière de travail...

Pourtant, vivre avec moins de 1.000€ par mois est une réalité pour de nombreux pensionnés en Belgique. En effet, un  sur trois vit aujourd'hui sous le seuil de pauvreté.

Et avec la réforme des pensions en cours, sur fond d'austérité et de contrôle budgétaire, les choses ne sont pas prêtes de s'améliorer... au contraire !

Munis de seringues, pensionnés, prépensionnés, jeunes, travailleurs avec et sans emploi, ont demandé au représentant du ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne, si ce dernier comptait vraiment leur administrer la dose d'austérité de trop, celle qui les empêchera définitivement de joindre les deux bouts!

La pétition "pensions" de la FGTB wallonne et du Cepag signée par plus de 20.000 personnes a également été remise au ministre qui a promis une entrevue dans les quinze jours.