Vous êtes ici

Réfugiés afghans : stop aux expulsions vers la mort !

Un ressortissant afghan a été expulsé vers l'Afghanistan ce mardi 28 janvier, attestant de la surdité du gouvernement face aux nombreux appels des associations et des syndicats. Le gouvernement fédéral continue d’expulser des personnes vers un pays en guerre, et parfois vers la mort, comme en témoigne l’assassinat violent il y a quelques mois du jeune afghan expulsé de Belgique, Aref Akhanzada.

La FGTB wallonne demande une fois encore au Parti Socialiste et au premier Ministre de peser de tout leur poids pour que les dossiers d’asile soient correctement traités et que les personnes puissent obtenir une protection.

Le principe de précaution doit prévaloir car les perspectives de réintégration sont quasiment nulles en Afghanistan vu la violence qui y règne.

Les valeurs d’égalité et de fraternité sont incompatibles avec les expulsions vers ce pays. La FGTB wallonne demande :

  • la mise en œuvre d'un moratoire sur toutes les expulsions vers l'Afghanistan en raison de la situation sécuritaire sur place ;
  • l'octroi aux ressortissants afghans d'un titre de séjour provisoire en attendant le réexamen correct de leur dossier.

Afin d’assurer une pression maximale sur les partis du gouvernement fédéral, et parce que les droits de l’homme et le respect de la vie humaine constituent une matière d’intérêt général, la FGTB wallonne encourage ses militants, en leur qualité de citoyens, à interpeller leurs représentants au sein des conseils communaux respectifs.

Un courrier type, permettant d’interpeller les conseils communaux, sera proposé afin de porter le point à l’ordre du jour des prochains conseils sur base des revendications énoncées ci-avant.