Vous êtes ici

Solidarité avec les travailleuses et travailleurs de Mestdagh

Une fois de plus, une fois de trop, des travailleuses et travailleurs de la grande distribution se retrouvent confrontés à un vaste plan de licenciements.

La FGTB wallonne tient à leur exprimer toute sa solidarité et leur apporte son soutien dans les luttes présentes et à venir.

La direction du groupe Mestdagh entend supprimer 450 emplois. Mais, en réalité, ce sont davantage de postes qui sont menacés si l'on tient compte d'autres mesures annoncées comme la diminution de l'intérim ou la non-reconduction des contrats à durée déterminée.

La direction annonce vouloir recourir principalement aux prépensions. Malheureusement, les mesures du gouvernement Michel en termes d'accessibilité, de disponibilité sur le marché de l'emploi et d'assimilation pension du régime des RCC rendent cette option difficilement envisageable pour de nombreux salariés et salariées.

L'ampleur de cette restructuration laisse en outre craindre le pire pour les conditions de travail des travailleuses et travailleurs qui resteront en place… Alors que, comme l'a montré le récent conflit chez Lidl, les exigences de flexibilité et de polyvalence totale, la précarité et la détérioration des conditions de travail font déjà des ravages dans la distribution.

La FGTB wallonne tient donc à exprimer toute sa solidarité et son soutien inconditionnel envers les travailleuses et travailleurs du groupe Mestdagh en lutte pour l’emploi et des conditions de travail décentes.