Vous êtes ici

Solidarité avec les travailleuses et les travailleurs de NLMK

Une fois de plus, une fois de trop, l’actualité est secouée par une énième annonce de plan de licenciements.

Cette fois, ce sont les travailleurs et travailleuses de NLMK Clabecq qui en sont victimes.
La direction du site sidérurgique brabançon vient en effet d’annoncer qu’elle comptait se séparer de la moitié du personnel, soit près de 300 personnes.

La FGTB wallonne veut leur apporter tout son soutien et sa solidarité, ainsi qu’à leurs familles, évidemment concernées par cette annonce violente et brutale.

Les travailleurs et travailleuses de l’entreprise ont déjà consenti énormément d’efforts ces dernières années, tant en termes de flexibilité que de conditions de travail. Il est inadmissible qu’ils soient à nouveau visés alors même que l’entreprise mère est largement bénéficiaire.

La branche belge de NLMK est détenue à 49 % par Région. La FGTB wallonne demande donc que celle-ci prenne ses responsabilités en exigeant que toute la clarté soit faite quant à la situation financière réelle de l’entreprise. 

La FGTB wallonne et ses Centrales professionnelles suivront attentivement l’évolution de ce dossier