Vous êtes ici

Actualités

Partout dans le monde, les travailleurs se battent pour un salaire décent. Un an après avoir lancé sa campagne " Un salaire minimum à 14 euros/h - 2300 euros/mois", la FGTB Liège, accompagnée par Promotion & Culture, organise un colloque avec des invités internationaux pour renforcer ce combat, ici et ailleurs.

Ce mercredi 7 novembre, s’ouvre le procès de la solidarité au palais de justice de Bruxelles. 11 personnes risquent la prison pour avoir aidé des personnes migrantes en détresse. Elles sont accusées de trafic d’êtres humains et d’organisation criminelle. On croirait cauchemarder. Nous osons et voulons croire que la justice belge mettra fin à la confusion des genres qui représente un réel danger pour la démocratie.

40 ans... Un bel âge pour ce dispositif inédit d'accompagnement des travailleurs licenciés créé sous l'impulsion des syndicats. La FGTB wallonne, le CEPAG, Borinage 2000, la CSC, SOS dépannage et le FOREM se sont associés pour revenir sur l'histoire et le bilan des cellules de reconversion au travers d’une exposition itinérante. Après avoir fait escale à Charleroi, elle sera à découvrir du 6 au 13 novembre à Mons.

Un documentaire qui met en lumière huit femmes, employées dans le secteur des Titres-Services, qui nous parlent de leur quotidien de « femme de ménage », comme on le dit encore souvent. Un éclairage nécessaire sur ce secteur, deuxième employeur le plus important de Belgique, à découvrir dans 5 villes wallonnes et à Bruxelles.

Après Lidl, c’est le groupe Mestdagh qui devra entendre les travailleuses et travailleurs. Depuis quatre jours, le bras de fer s’opère entre salarié.e.s et direction du groupe Mestdagh. Le mouvement s’élargit aujourd’hui aux personnes travaillant dans les dépôts (pourtant non concernées directement par les mesures) et aux gérant.e.s qui se demandent comment organiser leur magasin demain. La FGTB wallonne tient à saluer ce combat syndical qui, comme celui mené chez Lidl en avril dernier, devra faire plier Goliath.

Depuis plus d’un an, la FGTB wallonne appelle à une coalition PS/PTB/ECOLO si le résultat des urnes le permet. Cet appel prend aujourd’hui tout son sens puisque la réalité électorale donne raison à nos projections, qui représentent la sociologie wallonne.

Ce 17 octobre, c’est la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté. A cette occasion, comme chaque année, le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP) organise de nombreux événements à Namur.

Comme chaque année, la FGTB fédérale publie son baromètre socio-économique 2018. Objectifs ? Analyser les données sociales et économiques, évaluer l’action gouvernementale et confronter les arguments patronaux à la réalité des faits. Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que les constats dressés remettent radicalement en doute les déclarations triomphalistes de Charles Michel.

Hier, la Ministre wallonne des pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR) a réitéré la volonté du gouvernement wallon MR-cdH de supprimer les Provinces. Une fois de plus, cette communication met le feu aux poudres. Elle surgit à une semaine du scrutin, sans réflexion de fond sur les conséquences d’une telle réforme. La Province est parfois la seule à assurer l’enseignement qualifiant sur un arrondissement. Le gouvernement wallon a-t-il intégré cette réalité dans son slogan ?

Cédric Herrou est paysan dans la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), près de Vintimille, à la frontière entre la France et l’Italie. Depuis 2015, il a accueilli plus de 2.500 exilés chez lui, dans sa ferme. Dans la nouvelle émission « Regards », à découvrir dès ce 6 octobre sur les chaînes de la RTBF, il raconte comment et pourquoi il a décidé d’agir. Politique, citoyenne, son action nous engage, nous appelle au devoir de solidarité.