Vous êtes ici

allocations sociales

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

L’enveloppe bien-être contient un budget fixe qui permet aux interlocuteurs sociaux (après validation par le gouvernement) d’augmenter certaines allocations au-delà de l’indexation normale. Face au refus des organisations patronales d’utiliser « l’enveloppe bien-être » conformément à son objectif et de lier ce débat aux négociations de l’accord interprofessionnel (AIP), les 3 syndicats passent à l’action en front commun, ce 28 septembre.

À quelques jours du scrutin électoral du 26 mai, la FGTB wallonne célèbrera la fête du Travail dans toutes ses Régionales. Le discours syndical sera évidemment politique et radicalement ancré à gauche. Dans un contexte où la FGTB est la seule organisation syndicale à avoir refusé le projet d’Accord interprofessionnel, où le droit de grève est sérieusement remis en cause par les gouvernements wallon et fédéral, où la contestation sociale a occupé l’agenda 2018 et continue de s’organiser en 2019, les enjeux sont primordiaux pour le monde du travail.

Jeudi 25 Avril 2019

A l’approche de la journée nationale d’action et de mobilisation de la FGTB le 14 mai prochain, le point sur les priorités de la FGTB wallonne en matière de salaire minimum, d’allocations sociales et de pensions, ainsi qu’un retour critique sur les négociations de l’Accord interprofessionnel (AIP) et les politiques menées par le gouvernement wallon.

Une interview de Thierry Bodson, Secrétaire général de la FGTB wallonne, au micro de Vanessa Amboldi (CEPAG).