Vous êtes ici

austérité

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

La FGTB wallonne s’inquiète des perspectives budgétaires régionales. L’extrême discrétion - pour ne pas dire le secret – qui entoure les informations à ce sujet ne laissent rien présager de bon pour les travailleuses et travailleurs de Wallonie. Ce lundi, la FGTB wallonne a donc adressé un courrier de mise en garde au Ministre-Président Paul Magnette.

Plus de 120.000 manifestants se sont réunis aujourd’hui pour lancer un avertissement clair au gouvernement de droite : pas question de payer pour une crise dont nous ne sommes pas responsables. Les coupables sont ailleurs et des alternatives concrètes, justes et efficaces existent.

Antisocial, injuste, inéquitable... Les qualificatifs pour décrire l'accord de gouvernement sont nombreux. Et ils mènent tous au même constat : les travailleuses et les travailleurs vont trinquer ! Pension à 67 ans, saut d'index, mise au travail forcé pour les demandeurs d'emploi, économies massives dans les services publics, les soins de santé, les chemins de fer... Après avoir fait l'analyse de ce qui nous attend, le front commun syndical (FGTB - CSC - CGSLB) en est arrivé à une conclusion: passons à l'action avant d'être dépouillés !

Face à l’ampleur des régressions sociales qu’on tente de nous imposer, la FGTB Liège-Huy-Waremme passe à la contre-offensive et lance une nouvelle campagne. L’objectif ? Montrer d'une manière positive combien nous aimons nos services publics, notre Sécurité sociale, notre démocratie, notre pouvoir d'achat, notre système de pension…

Avant la manifestation nationale du 6 novembre, les Jeunes FGTB donnent déjà un premier rendez-vous à toutes celles et ceux qui veulent s'opposer à la politique austéritaire du gouvernement. Le rassemblement est prévu le 24 octobre, à 16h devant la Bourse de Bruxelles.

Ravalant leurs promesses électorales [1] , les quatre partis de la nouvelle majorité fédérale veulent porter l’âge de la pension à 67 ans. Une mesure, parmi d'autres, que la FGTB se prépare à combattre dès le 6 novembre dans le cadre d'un plan d'actions décidé en front commun. Car les mesures décidées par le gouvernement entraîneront une véritable casse sociale que la droite tente de dissimuler derrière une vaste opération de désinformation.

Mercredi 24 Septembre 2014

Une interview de Thierry Bodson, Secrétaire général de la FGTB wallonne, en écho à la mobilisation syndicale en front commun de ce mardi 23 septembre, et quelques jours après sa réélection à la tête de la FGTB wallonne lors du Congrès statutaire du 18 septembre dernier.

On en attendrait 5000. Ils étaient finalement 7000 réunis ce matin sur la place de la Monnaie pour faire entendre leur voix. Ces militants entendaient dénoncer les mesures évoquées par les négociateurs fédéraux. Pas question de faire payer la crise aux travailleurs !

Les trois principaux syndicats organisent un rassemblement ce mardi 23 septembre. Il s’agira de mettre en garde les négociateurs fédéraux contre leurs projets antisociaux et l'austérité.

La FGTB fédérale s’est penchée sur les informations parues dans la presse concernant les pistes des négociateurs fédéraux. Fiscalité, salaires, services publics, sécurité sociale, droit de grève, fins de carrière… Dans tous les domaines, les propositions font froid dans le dos et ne présagent rien de bon pour les travailleurs !

Pages