Vous êtes ici

Capitalisme

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Mardi 31 Janvier 2017

TINA, c’est la célèbre expression de Margaret Thatcher : « There is no alternative ». Il n’y a pas d’alternative, pas d’autre horizon que le capitalisme mondialisé.

Plusieurs associations exigent la séparation claire entre banques d’affaires et de dépôt. Pour cela, elles se lancent un défi : recueillir plus de 100.000 signatures de citoyennes et citoyens. Rendez-vous sur www.scinderlesbanques.be pour soutenir cette initiative salutaire. L’opacité et le laisser (…)

Nous vivons dans un pays riche, très riche… Qui demande pourtant à ses travailleurs de se serrer la ceinture mais... 7 MILLIARDS € PAR AN : RÉDUCTIONS DE COTISATIONS PATRONALES – BINGO POUR LES ACTIONNAIRES ! 4.4 MILLIARDS € PAR AN : INTÉRÊTS NOTIONNELS – BINGO POUR LES ACTIONNAIRES ! 750 MILLIONS (…)

La FGTB Verviers & Communauté germanophone a lancé, mardi 15 et mercredi 16 juin, la campagne de la FGTB wallonne « Où est passé l’argent ? » (en collaboration avec le Cepag).

Début 2009, la FGTB wallonne lançait sa campagne « Le capitalisme nuit gravement à la santé ». Le système que nous dénoncions n’a pourtant pas été remis en question. Loin d‘avoir tiré les leçons de la crise, la droite et le patronat veulent encore nous imposer leurs vieilles recettes libérales : modération salariale, austérité, privatisation des services publics, attaques contre la Sécurité sociale… Les travailleurs payent la crise de tous côtés. Pourtant, nous vivons dans un pays où les richesses produites (par les travailleurs !) ne cessent d’augmenter. Et, depuis 30 ans, les actionnaires (…)

Ce jeudi 30 septembre, dans le quartier européen de Bruxelles, les jeunes de la FGTB wallonne ont proposé aux passants de ne plus se laisser intoxiquer par le capitalisme et son discours dominant. Que la « détox » continue… En juin dernier, les Jeunes de la FGTB wallonne lançaient leur cure de (…)

Note

La FGTB wallonne entre en campagne pour dénoncer le capitalisme. Une véritable « contre-attaque » est mise en place afin de renverser ce modèle économique dominant et revendiquer une meilleure répartition des richesses entre travail et capital.

Note

Dans le cadre de sa campagne « le capitalisme nuit gravement à la santé », la FGTB wallonne s’est positionnée à travers une série de fiches thématiques pour dénoncer le capitalisme. Une de ces fiches mène une réflexion sur la régulation de la rémunération du capital.