Vous êtes ici

femmes

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Ce 8 mars, partout en Belgique et dans le monde, on se mobilise pour la Journée de Lutte pour les Droits des Femmes ! La FGTB wallonne soutient toutes les initiatives organisées pour faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une réalité ; et appelle chacune et chacun à participer aux manif, actions de sensibilisation, colloques, expo, concerts… Parmi ces événements, notons la journée de débat et de mobilisation organisée par le CEPAG et la FGTB wallonne à Liège.

Vendredi 08 Mars 2019

Ce 8 mars, pas besoin de souhaiter "bonne fête" à toutes les femmes que vous croiserez. Le 8 mars n’est pas la Journée de "la" femme mais bien une journée internationale de lutte POUR LES Droits DES Femmes ! On en parle avec Selena Carbonero Fernandez, Présidente du Bureau des Femmes de la FGTB wallonne, à l’initiative, avec le CEPAG, des États généraux féministes dont la deuxième journée a lieu aujourd’hui à Liège…

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, plusieurs organisations, réunies au sein de Mirabal Belgium, appellent à une manifestation féministe nationale ce 25 novembre à Bruxelles. Les militantes et militants de la FGTB wallonne se joindront au cortège.

1ère journée des Etats généraux féministes du CEPAG et du Bureau wallon des Femmes FGTB. A la veille de la Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, l'occasion de npous pencher sur l'ensemble des violences sexistes et les moyens de lutte contre la domination.

Un documentaire qui met en lumière huit femmes, employées dans le secteur des Titres-Services, qui nous parlent de leur quotidien de « femme de ménage », comme on le dit encore souvent. Un éclairage nécessaire sur ce secteur, deuxième employeur le plus important de Belgique, à découvrir dans 5 villes wallonnes et à Bruxelles.

La loi qui sort l’IVG du Code pénal a été votée ce jeudi 4 octobre. Cette loi, portée par le parti du Premier ministre, le MR, maintient cependant des sanctions pénales à l'encontre des femmes et des médecins, si cette IVG est pratiquée hors des conditions prévues par la loi. Une situation tout simplement inacceptable ! Analyse et réaction du Bureau des femmes de la FGTB wallonne.

Le 9 septembre, la Caravane des femmes appelle les citoyennes et citoyens à défiler dans les rues de Bruxelles. L’objectif ? Revendiquer une réelle et totale dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse ! Rendez-vous le dimanche à 14h devant le palais de Justice.

Mardi 04 Septembre 2018

Pour cette émission de rentrée, "Opinions" vous invite à rejoindre la Caravane des femmes et la marche organisée le 9 septembre prochain à Bruxelles, à l’appel de nombreuses organisations. Leur revendication : une réelle légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). En Belgique, le droit à l’avortement n’est toujours pas un droit reconnu. L’IVG est toujours un délit… et le projet de loi porté par la majorité gouvernementale, actuellement débattu au Parlement, perpétue cette archaïque injustice.

Annoncé depuis mardi, le texte déposé par les membres de la majorité pour sortir l’IVG du code pénal a été finalisé ce jeudi. Si l’avortement semble bel et bien sorti du Code pénal, le texte déposé par la majorité maintient des sanctions pénales. En effet, toute femme qui enfreindrait le délai de réflexion de 6 jours ou recourrait à un avortement au-delà de 12 semaines de grossesse est toujours passible de sanctions… pénales !

Jeudi 05 Avril 2018

Le 29 mars dernier, à Bruxelles, la FGTB menait une action pour dénoncer, une fois de plus, les inégalités criantes entre femmes et hommes en matière de salaire, de travail et donc de pension.
Une injustice chronique qui enferme de très nombreuses femmes dans la précarité et qui est lourdement aggravée par les mesures imposées par le gouvernement. On en parle avec Jean-François Tamellini, Secrétaire fédéral de la FGTB.

Pages