Vous êtes ici

grève

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Crédit photo : Krasnyi Collective, Dominique Botte

La FGTB wallonne répond « PRÉSENTE ! » à l’appel des jeunes. Les jeunes qui se mobilisent pour le climat nous appellent à agir, urgemment, radicalement. La réponse s’impose comme une évidence : la FGTB wallonne, dans toutes ses composantes, s’associe à leur action et appelle à soutenir la grève mondiale pour le climat prévue dans plus de 40 pays le vendredi 15 mars prochain. Global Strike for future !

Jeudi 14 Février 2019

Au lendemain de la grève générale en front commun du 13 février dernier, Opinions FGTB revient sur le mouvement social bouillonnant de ces dernières semaines, et le moment historique dont il est l’expression : gilets rouges, gilets jaunes, « gilets verts » : ces milliers de jeunes qui se mobilisent pour « changer le système, pas le climat », et qui appellent – qui nous appellent ! – à une « grève générale internationale pour le climat » le 15 mars prochain. Qu’en ferons-nous ? La réponse de Robert Vertenueil, Président de la FGTB.

Aujourd’hui, dans tous les secteurs, les travailleuses et travailleurs se mobilisent pour une augmentation des salaires, pensions et allocations sociales, la justice fiscale, le renforcement des services publics, l’amélioration des fins de carrière, des emplois de qualité et une meilleure conciliation entre vies privée et vie professionnelle. L’occasion, pour Thierry Bodson, de revenir sur les mouvements citoyens et syndicaux de ces derniers mois, de pointer les raisons de la colère et de mettre en avant les moyens à portée de main pour changer la vie, concrètement, maintenant.

Le 14 décembre dernier, journée nationale d’action, des milliers de travailleurs ont exigé une augmentation sérieuse des salaires, moins de pression au travail, une articulation saine entre vies privée et professionnelle et des fins de carrières décentes. Au vu de l’impossibilité d’aller plus loin sur ces points dans les discussions avec les employeurs, les instances de la CSC, la FGTB et la CGSLB ont décidé de lancer un mot d’ordre de grève nationale le mercredi 13 février dans un maximum d’entreprises.

Embedded thumbnail for Le fond de l’air est rouge, jaune, vert
Février 2019

Ça bouge, ça bout ! Le climat (social) s’échauffe, les gilets jaunes, rouges et verts font souffler le vent de la mobilisation pour un autre monde: justice sociale et urgence écologique dans un même élan (…)

La coupe est pleine ! La FGTB lance un appel à la mobilisation générale et massive le 14 décembre dans tous les secteurs et toutes les régions. De nombreuses appels à la grève et à l'action ont d'ores et déjà été lancés par les Centrales et Régionales de la FGTB.

Jeudi 18 Octobre 2018

On parle à nouveau cinéma dans "Opinions FGTB", avec un film documentaire de Benjamin Durand, réalisateur au GSARA, qui s’intéresse à la grève – et à plusieurs grèves en l’occurrence : celles de Volkswagen, Côte d’Or, FIAT IAC, Godiva, Citroën, qui ont marqué les luttes sociales à Bruxelles et en Belgique entre 1969 et 2010. 

Ce mardi 27 février, la CGSP organise une grève dans les services publics. La FGTB wallonne exprime toute sa solidarité avec les grévistes.

Le 2 octobre 2017, la direction de Truflo-Rona (Herstal) annonçait son intention de fermer l'usine et de délocaliser. Depuis, les travailleurs se battent pour faire entendre leurs contre-propositions. Mais la direction refuse toute concertation sociale et a choisi la confrontation : alors que la procédure Renault a été enclenchée, elle a fait évacuer une importante partie de la production ! Entrés dans leur cinquième semaine de grève et septième semaine d'occupation, les 105 travailleurs de Truflo-Rona ont plus que jamais besoin de soutien.

Face au refus du gouvernement wallon de respecter les accords signés, la CGSP admi, la CGSP Amio et la CSC Services publics ont décidé de déposer un préavis de grève pour le jeudi 30 novembre 2017. Les travailleurs défileront à cette occasion à Namur. Les travailleurs des TEC se mobiliseront eux aussi pour réagir aux attaques contre le droit de grève et au projet de fusion des TEC.

Pages