Vous êtes ici

sans papiers

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Jeudi 05 Octobre 2017

Réussite sur toute la ligne pour la rencontre organisée la semaine dernière à Mons par les Jeunes FGTB
5 jours de débats, d’échanges, de formation ludique et militante réunissant 80 jeunes belges, français et tunisiens, avec la volonté commune de construire une convergence des luttes, un syndicalisme de réseau, aux niveaux belge et international. Voici un rapide bilan de cette rencontre, avec Deniz Bostan et Fabio Molina-Diaz.

La CSC et la FGTB dénoncent la traque des militants sans-papiers CSC et FGTB, organisée par le secrétaire d’État à l’asile et à la migration. Parallèlement, des arrestations massives personnes sans-papiers sont organisées quotidiennement à Bruxelles. C’est dans ce contexte particulièrement difficile et tendu que la FGTB et la CSC se joignent à l’appel à manifester ce mercredi 20 septembre à 16h à Schaerbeek.

Vendredi 20 Janvier 2017

Cinq minutes de radio sur une exposition qui montre la réalité de travailleuses et travailleurs "migrants", déplacés, réfugiés, sans papiers, sans droits. Venus chercher asile et assistance, ils trouvent la misère et l’exploitation. "Bitter Oranges", oranges amères : une expo qui appelle à la lutte collective pour l’égalité, à voir du 23 au 28 janvier à la Maison du Peuple de Saint-Gilles, à Bruxelles. 

Le lundi 19 décembre, à l'occasion de la journée internationale des migrants, rendez-vous à Bruxelles (Place de l'Albertine) de 15 à 17h pour dénoncer la criminalisation des travailleurs migrants et exiger une réelle égalité des droits.

"Travailleurs sans droits : les fruits amers du nouvel esclavagisme". Tel est le thème de l'exposition itinérante Bitter Oranges consacrée à l'exploitation des travailleurs sans-papiers dans la récolte des oranges en Italie. A découvrir à Charleroi, Leuven et Bruxelles.

Lundi 05 Décembre 2016

Cinq minutes de radio sur une exposition qui montre la réalité de travailleuses et travailleurs « migrants », déplacés, réfugiés, sans papiers, sans droits. Venus chercher asile et assistance, ils trouvent la misère et l’exploitation. « Bitter Oranges », oranges amères : une expo qui appelle à la lutte collective pour l’égalité, à voir dès le 6 décembre à Charleroi, Bruxelles et Louvain.

Découvrez le premier numéro du Journal des sans papiers. Né d'une initiative de plusieurs personnes issues des divers collectifs sans papiers, le journal est le fruit d'ateliers d'écriture collectifs et a pour objectif de faire entendre la voix de ceux qu'on n'entend pas.

Dimanche 22 Février 2015

Entretien avec Jean-François Tamellini, secrétaire fédéral de la FGTB, sur l’invraisemblable affaire Dipika et la politique de non-asile (euphémisme) renforcée et pratiquée par le gouvernement.

Note

La FGTB wallonne se positionne sur la politique d’immigration. Elle réitère sa revendication pour la mise en place d’une commission permanente et indépendante de régularisation qui doit se baser sur des critères clairs afin d’éviter des décisions arbitraires.

Depuis de nombreuses années, la politique européenne d’immigration et d’asile se distingue par ses accents sécuritaires et conservateurs. L’image de l’immigration est désormais associée aux expulsions, aux enfermements et l’immigré est souvent perçu comme un délinquant en puissance. Néanmoins, des avancées politiques en matière de droit des étrangers et de lutte contre la discrimination existent et sont portées par la gauche. L’égalité et la solidarité étant au centre de ses valeurs, la FGTB wallonne se bat pour défendre la cause des sans-papiers et leurs droits en tant que travailleurs. C’ (…)