Vous êtes ici

travailleurs sans emploi

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Gros plan sur la suppression du Complément d'ancienneté, une mesure scandaleuse de plus à ajouter au bilan du gouvernement Michel. Car cette réforme fait perdre jusqu'à 300€/mois aux travailleurs licenciés en fin de carrière...

Jeudi 05 Octobre 2017

Réussite sur toute la ligne pour la rencontre organisée la semaine dernière à Mons par les Jeunes FGTB
5 jours de débats, d’échanges, de formation ludique et militante réunissant 80 jeunes belges, français et tunisiens, avec la volonté commune de construire une convergence des luttes, un syndicalisme de réseau, aux niveaux belge et international. Voici un rapide bilan de cette rencontre, avec Deniz Bostan et Fabio Molina-Diaz.

A l'occasion de la rentrée, le nouveau Ministre de l'Emploi, le MR Pierre Yves-Jeholet a enchaîné les déclarations provocantes et stigmatisantes contre les sans emploi. Des rentiers, les chômeurs ? Trois semaines après les déclarations de la ministre Alda Gréoli (CDH, nouvelle vice première-ministre wallonne) qui s'attaquait à " l'assistanat " wallon, c'est donc au tour de l'élu MR de surfer sur la vague démagogique en faisant porter la responsabilité du chômage sur ceux qui en sont victimes. Quoi de plus simple pour un ministre de l'Emploi de s'affranchir de toute responsabilité en déclarant (…)

Mandaye… un terme wallon qui désigne un moins que rien mais bon à tout. Un mot méprisant qui salit celui qui en est victime… mais aussi celui qui l'utilise. C'est pourtant sous ce vocable que des travailleurs sans emploi de la Région du Centre ont choisi de se désigner. Parce que, eux, le regard des autres, le mépris ils connaissent. C'est ce quotidien fait d'exclusion, de précarité, de préjugés qu'ils ont décidé de raconter au travers d'une bande dessinée collective.

Le gouvernement Michel veut, sous prétexte de réinsertion des bénéficiaires du revenu d'intégration, instaurer un dispositif de travail forcé gratuit. Une mesure qui aura de graves conséquences pour les personnes concernées et l'emploi dans les secteurs public et non-marchand. Un "service communautaire" que plus de plus de 60 associations, ONG, syndicats et partis appellent à boycotter.

En décembre 2011, la FGTB Wallonne avertissait : la limitation dans le temps des allocations d’insertion allait entraîner une véritable catastrophe sociale et pénaliser principalement les femmes et la Wallonie. En cette année 2016, l’heure est venue de dresser le bilan. Trois enseignements sont à tirer : nos prévisions se révèlent (malheureusement) exactes, les inégalités sont pires qu’annoncées et le gouvernement Michel a décidé d’aggraver la situation en toute connaissance de cause.

Disponibilité, visite domiciliaires, recherche active d'emploi, consommation d'énergie... Les chômeurs sont sans doute parmi les citoyens les plus contrôlés de ce pays. Et si on inversait la logique ? Ce jeudi à Namur, ce sera au tour des élus wallons d’être mis sur le grill par les Jeunes FGTB et Travailleurs sans emploi du CEPAG.

Depuis le 1 er janvier 2016, les contrôles de « disponibilité » sont effectués par le FOREM et non plus par l’ONEM. Cette modification a des conséquences concrètes pour les demandeurs d’emploi. De nombreux aspects importants de la procédure ont été modifiés : délais, sanctions, lieu de convocation… Voici les règles à respecter pour éviter de perdre vos allocations.

L’Association Socialiste de la Personne Handicapée vient de lancer sa campagne annuelle de sensibilisation aux thématiques, problématiques et potentialités liées aux handicaps. Cette année, l’accent est mis sur l’exclusion de plus de 2.000 personnes handicapées du chômage.

Vous bénéficiez d’allocations d’insertion et vous travaillez régulièrement (CDD, intérim…) ? Il est important de bien connaître les possibilités d’admission au chômage sur base du travail salarié. Cela peut permettre de sortir du statut précaire d’allocataire d’insertion. Mais il y a des règles et des délais à respecter. Comme vous le savez certainement, les allocations d’insertion sont désormais limitées dans le temps. Opposée depuis toujours à cette limitation, la FGTB a obtenu des exceptions à la règle et des possibilités de prolongations. Celles-ci sont cependant temporaires et le statut (…)

Pages