Vous êtes ici

4 jours qui vont vous changer la vie

Décembre 2015

«Si tu bouges, on te tue.»

Voilà ce que les grands patrons français ont répondu à Antoine Riboud, PDG de Danone, lorsqu’il a proposé en 1993 de réduire le temps de travail et de passer à la semaine de 4 jours.

Antoine Riboud n’a pas bougé.

Pour Regards FGTB, Pierre Larrouturou, économiste français, revient sur la réduction collective du temps de travail. Depuis lors, le temps de travail n’a pas bougé non plus. C’est comme si l'on n’osait plus en parler. Comme si l’idée même de travailler moins était devenu tabou. Aujourd’hui, on nous dit qu’il faut travailler plus, plus longtemps, plus dur, plus vite, plus vieux. Alors que le chômage n’en finit pas d’augmenter, que les jeunes ne trouvent pas de boulot, qu’il n’y a plus de travail pour tout le monde, on voudrait nous obliger à travailler jusqu’à 67 ans.

Pierre Larrouturou, fondateur du Collectif Roosevelt 2012, propose qu'on (se) bouge. Maintenant.
Pour en finir avec la répartition injuste du travail, le chômage, la pauvreté, les inégalités. Pour reprendre en main le sens de l’Histoire, du progrès social, en décidant collectivement qu’on va travailler moins et partager plus. Voici comment faire.