Vous êtes ici

Contre les mesures chômage, tous à Namur le 18 avril

Licenciements massifs, chômage de masse… c’est la crise ! Plutôt que de s'en prendre aux origines de cette crise, le gouvernement préfère s'attaquer à ses premières victimes : les travailleurs sans emploi.


Pour contrer cette réforme du chômage injuste et scandaleuse, la FGTB wallonne organise une grande manifestation le 18 avril. Rendez-vous à 10h devant la Gare de Namur.

La réforme du chômage, ça nous concerne tous !

Moi, j’ai un boulot… Ils n’ont qu’à aller bosser…

On entend trop souvent ce genre de réflexion quand on évoque les attaques contre l’assurance chômage.

C’est oublier un peu vite que :

  • Avec la crise, personne n’est à l’abri. On peut tous se retrouver, très vite, aux côtés des sans emploi qu’on méprisait un peu auparavant. 
  • En précarisant le chômage, c’est aux conditions de travail et de salaire de tous les travailleurs que l’on s’attaque. Plus les protections sociales sont faibles, plus l’emploi se précarise. Avec des centaines de milliers de chômeurs appauvris, les employeurs peuvent  jouer sur la concurrence entre travailleurs et le chantage à l’emploi. Tout profit pour eux et les actionnaires.

Intéressons-nous d'un peu plus près à cette réforme...

Sans emploi ? Une perte de 3€ à... 200€/mois !

Après une période de 14 à 48 mois de chômage (période qui varie selon le passé professionnel, et durant laquelle l’allocation diminue progressivement), tous les demandeurs d’emploi seront indemnisés sur base d’un forfait inférieur au seuil de pauvreté !

Aujourd’hui, plus de 200.000 sans emploi survivent déjà sous ce seuil de pauvreté. Avec le nouveau système, plus de 150.000 autres vont les rejoindre.

Situation familiale   Seuil de pauvreté Forfait chômage
Chef de ménage  1300€  [1] 1113€
Isolé  1000€ 934€
Cohabitant  - 494€
[1] Pour un ménage d’un adulte et d’un enfant. Le seuil de pauvreté augmente évidemment s’il y a plus de personnes dans le ménage.

Jeune allocataire d’insertion ? Demain, l’exclusion !

Les allocations d’insertion (obtenues sur base des les études) sont maintenant limitées dans le temps. Les isolés et chefs de ménage de + de 30 ans seront exclus après 3 ans de chômage. Les cohabitants aussi mais quel que soit leur âge. Le compte à rebours a commencé le 1er janvier 2012. Prévisions ? 30.000 exclus le 1er janvier 2015 !

Travailleurs, avec ou sans emploi, unis contre l’austérité !

Maintenant, ça suffit ! Les travailleurs refusent de payer pour une crise qu’ils n‘ont ni voulue, ni provoquée. Les politiques d’austérité sont injustes et inefficaces. Socialement, elles font des ravages. Et, économiquement, elles nous mènent droit dans le mur. Ce n’est pas en s’attaquant aux victimes de la crise que l’on s’en sortira.

Il faut, au contraire, mettre sur pied un réel plan de relance créateur d’emplois durables et de qualité. Pour cela, des alternatives crédibles existent.

Pour faire entendre notre voix et nos revendications, rendez-vous le 18 avril, à 10h devant la Gare de Namur !

Des transports collectifs sont organisés au départ de votre Régionale FGTB.