Vous êtes ici

L'insertion socioprofessionnelle en danger !

Insertion forcée, exclusion assurée, explosion programmée!

La politique du ministre Antoine vise clairement à favoriser un accompa-gnement formaté des travailleurs sans emploi par des formations "standards", plus courtes, sensées mener rapidement à l’emploi (mais quel emploi ?) au détriment des actions d’insertion individualisées et adaptées aux personnes parmi les plus exclues et fragilisées.


Insérer plus vite, à moitié, lâcher les plus faibles… Une philosophie qui va à l’encontre de tout le travail mené par notre secteur depuis plus de quarante ans avec un public précarisé, c’est-à-dire avec les personnes qui sont touchées le plus durement par la crise.


Les fédérations patronales regroupées au sein de l’Interfédé, la fédération wallonne des CPAS, les organisations syndicales CNE, CGSLB et SETCa, les travailleurs du secteur de la formation et de l’insertion socioprofessionnelle, les stagiaires disent NON au projet de décret que le Ministre veut faire passer en urgence. Ils exigent le report de l’application du décret « CISP » à 2016 et la reprise d’une réelle concertation.

Vendredi 13 décembre, Vendredi noir de colère.
Tous ensemble pour ne laisser personne au bord du chemin.

Rendez-vous ce vendredi 13 décembre 2013, dès 10h30,

Place Joséphine-Charlotte (à Jambres).