Vous êtes ici

J’éteins mon pooooooste !

Demandeurs d'emploi ou jeune diplômé ? Votre allocation de chômage est tombée sous le seuil de pauvreté ? Les fins de mois, déjà difficiles auparavant, sont devenues intenables ? Vous risquez l’exclusion pure et simple au 1er janvier 2015 ?

La RTBF avait LA solution adaptée à votre situation. Malheureusement, quelques esprits chagrins sont venus gâcher la fête...

La première chaîne publique venait de lancer un appel à candidature novateur et original pour une future émission intitulée Je veux ce joooooob !

Si vous désiriez plus que tout convaincre votre futur employeur et que vous vouliez vivre une expérience hors du commun, vous étiez sur la bonne voie.

Si vous vous sentiez de taille à relever un défi exceptionnel pour séduire et convaincre un futur employeur, c’était encore mieux.

Enfin, si vous étiez prêt à faire appel à la solidarité de vos proches et de votre famille, à user de séduction, persuasion et négociation pour mériter le job de vos rêves, il ne fallait plus hésiter !

Je veux ce joooooob était fait pour vous.

Heureusement, vous n’auriez pas été seul. Aujourd’hui, personne ne peut s’en sortir sans un petit piston et un peu de copinage. Pour cela, le présentateur et les coaches auraient mis à votre disposition leur carnet d’adresse...

Arrêtons là l’ironie.

La téléréalité nous avait habitués au pire du pire en matière de cynisme et de vulgarité.

Ici, avant même le tournage de l’émission, les internautes et spectateurs se sont indignés et mobilisés contre cette émission.

Face à ce tollé, les concepteurs se sont d’abord défendu de vouloir organiser une Star Ac du chômage. Ils feignaient de ne pas comprendre en quoi le principe de leur émission est indécent à l’heure où la crise n’en finit pas de faire des ravages et où les attaques gouvernementales contre les chômeurs se multiplient : dégressivité accrue des allocations, limitation des allocations d’insertion dans le temps, renforcement des contrôles et restrictions des assimilations pension…

Le fait même que ce concept d’émission ait pu germer dans la tête d’un « créatif »est malheureusement révélateur d’un contexte où la stigmatisation des sans emploi a atteint son paroxysme. Une époque où tout le monde fait abstraction du chômage de masse et du manque d’emploi pour se concentrer sur la responsabilité individuelle des chômeurs. Une situation où le chômeur, appauvri et contrôlé de toutes parts, est prié de faire preuve d’imagination, de motivation, de débrouille pour surprendre un employeur et espérer n’importe quel job précaire lui permettant à peine de survivre.

Triste réalité mais... 

Tout n’est pas perdu !

L'indignation et la mobilisation des citoyens ont heureusement fini par porter leurs fruits. Face à l’ampleur des réactions suscitées par cette annonce, la RTBF à fini par suspendre la production de son programme. Mais cette suspension n’est que provisoire. Il faudra donc rester vigilant pour que la télévision publique ne tente à nouveau de nous imposer ce programme digne des pires télévisions commerciales !