Vous êtes ici

Solidarité avec les travailleuses et travailleurs de FedEx

Réuni ce matin, le Bureau de l’Interrégionale wallonne de la FGTB a tenu à exprimer toute sa solidarité avec les travailleuses et travailleurs de FedEx.

Mardi, l’entreprise américaine de transport a annoncé son intention de supprimer 671 emplois sur son site liégeois.

Quant aux 861 membres du personnel restants, FedEx envisage de réduire leur temps de travail, voire de flexibiliser davantage leurs horaires.

Quel avenir se dessine pour ces hommes et ces femmes qui mettent déjà leur santé en péril en travaillant de nuit ?

L’ampleur de la restructuration est un véritable coup de poing asséné aux salariés qui ont travaillé avec acharnement pour répondre aux besoins engendrés par la crise sanitaire. Ce mépris, venant d’une entreprise aux bénéfices plantureux, est tout simplement inacceptable. L’utilisation du contexte actuel comme prétexte pour licencier au nom du « profit avant tout » est intolérable.

En outre, des pertes d’emplois dans des entreprises qui dépendent de la présence de FedEx à Liège sont à craindre, laissant présager un bain de sang social plus important encore dans les prochains mois.

La FGTB wallonne soutient et soutiendra les travailleuses et travailleurs de FedEx dans leurs actions. Nous plaidons pour que le gouvernement wallon agisse, aux côtés des organisations syndicales, pour limiter au maximum les licenciements.

La FGTB wallonne refuse que l’histoire se répète inlassablement et que des emplois continuent à être détruits par des entreprises qui profitent pourtant d’aides ou de cadeaux fiscaux non conditionnés.