Vous êtes ici

Actualités

C’est avec consternation que le Bureau de la FGTB wallonne, réuni hier à Namur, a appris la décision du tribunal correctionnel de Liège concernant un délégué CGSP. Ce camarade a en effet été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour sa participation à une action syndicale.

La semaine dernière, le gouvernement fédéral s’est accordé sur une réforme du marché du travail. Parmi toutes les mesures envisagées par la Vivaldi, la nouvelle flexibilité du travail (4 jours par semaines avec des journées de 9h30 ou 10h) est particulièrement inacceptable pour la FGTB wallonne.

À partir de ce samedi 19 février sur la Une, La Trois et TIPIK : « Le socialisme malade de la social-démocratie ». Entretien avec Mateo Alaluf, Docteur en sciences sociales (ULB). Au terme d’un siècle et demi d’existence, la social-démocratie a-t-elle encore un avenir ? Sa conversion au (…)

Ce mercredi, le couperet est tombé pour les 187 travailleuses et travailleurs d’AGC Fleurus : la direction japonaise a annoncé son intention de fermer le site verrier carolo à la fin de l’année 2023.

165 euros en tout et pour tout. C’est ce que recevront en moyenne tous les ménages pour alléger leurs factures d’énergie cet hiver 2021-2022. Un chèque unique de 100€ en guise de soutien au pouvoir d’achat et une diminution temporaire de la TVA sur l’électricité…

La FGTB, la CSC et la CGSLB lancent une pétition pour demander aux responsables politiques de modifier la loi sur la norme salariale. Objectif : 25 000 signatures pour que la question soit mise à l’ordre du jour du Parlement. Mettez la pression, signez la pétition.

Urgences démocratiques, Urgences économiques, Urgences sociales, Urgences environnementales... Résistance syndicale ! La FGTB wallonne vous adresse ses meilleurs vœux et vous souhaite une année 2022 des plus combatives et solidaires.

Cette édition 2021 de notre baromètre socio-économique fait le point après près de deux ans de crise sanitaire. Quelles sont les forces et les vulnérabilités de notre société ? Quels sont les remparts qui nous maintiennent à flot ? Qui sont les victimes de la crise ? Quelles sont les opportunités à saisir dans les années à venir si nous voulons ressortir plus forts de la crise ?

Face aux difficultés d’embauche dans certains métiers, la droite et le patronat ne cessent de stigmatiser les demandeuses et demandeurs d’emploi : pas assez volontaires, pas assez motivés, pas bien formés… Leur solution : davantage de contrôles et de sanctions ! Pourtant, à y regarder de plus près, ce ne sont pas les sans emploi qui manquent de motivation… Mais bien les entreprises ! La Cellule de lutte contre les discriminations de la FGTB wallonne et du CEPAG a en effet analysé pas moins de 2.639 offres d’emploi du Forem portant sur 14 fonctions critiques ou en pénurie. Et les résultats sont... déroutants !

Factures d’énergie impayables, salaires écrasés, actions syndicales criminalisées… Le pouvoir d'achat ne tombe pas du ciel ! La FGTB et la CSC se battent pour le défendre ! Pour ce faire, nous avons besoin de descendre dans la rue et de mener des actions collectives sans risquer d’être traînés devant les tribunaux. Nos libertés syndicales sont fondamentales pour toutes et tous. Rendez-vous le 6 décembre à la Gare du Nord de Bruxelles à 10h30 pour faire entendre nos voix !