Vous êtes ici

Accords de branche: rapport public 2008

Créée dans la lignée des engagements pris dans le cadre du Protocole de Kyoto, un Accord de branche entre la Région wallonne et une fédération professionnelle vise à réduire les émissions de CO2 et à améliorer l’efficacité énergétique des entreprises qui signent cet accord. La fédération doit alors atteindre des objectifs sectoriels, eux-mêmes déterminés par des objectifs individuels des entreprises du secteur participant.

Le 11 février, le rapport public « Accords de Branche Wallonie 2008 » est paru. Parmi les constats positifs, on constate que les objectifs globaux d’efficience énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont atteints. Sept accords répondent à leur objectif final en 2008. Les résultats pour 2008 dépassent donc les objectifs fixés malgré la crise qui a frappé le dernier trimestre.

Toutefois, force est de constater que le rapport n’amène rien de nouveau par rapport aux années précédentes. Depuis le lancement sur processus « Accords de branche », la FGTB wallonne souligne le peu de transparence du système.

La FGTB wallonne insiste par ailleurs sur le rôle fondamental d’un contrôle à la base par les organes de concertation interne ou, à défaut par la délégation syndicale.