Vous êtes ici

Le dispositif de contrôle de la disponibilité des chômeurs: état des lieux

Mis en place en 2004, le « dispositif de contrôle de disponibilité des chômeurs » visait officiellement à aider les demandeurs d’emploi dans leur recherche active d’un emploi et, ainsi, les accompagner efficacement dans la remise au travail.

Concrètement, cette mesure a plutôt prouvé son inefficacité à remplir cet objectif et entraîné de nombreux effets pervers. Depuis son instauration, la FGTB wallonne s’est toujours opposée à cette logique de responsabilisation et de culpabilisation des demandeurs d’emploi.

La crise et ses conséquences socio-économiques n’ont fait que renforcer cette opposition. La FGTB wallonne s’est donc mobilisée pour la suppression de ce plan. Nos interpellations et actions n’ont pas été vaines : en mars, la ministre de l’Emploi s’est résolue à adapter le plan de contrôle… Nous avons obtenu quelques avancées : fin du « carrousel » de contrôle, rôle accru du Forem dans l’accompagnement, etc. Mais ces réformes sont loin de satisfaire nos revendications. En outre, elles se doublent d’un durcissement du plan : dorénavant, les plus de 50 ans seront concernés et les sanctions pourront tomber plus rapidement. Autant de raisons qui nous poussent à continuer le combat !

Fichiers joints :
Icône PDF dispo_0.pdf