Vous êtes ici

accueil de l'enfance

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Note

Depuis 2003, les accueillantes d'enfants conventionnées aspirent au statut de salarié, assorti d’un contrat d’emploi conforme aux règles générales du droit du travail, de la sécurité sociale et de la fiscalité des travailleurs salariés. Cette revendication s’inscrit dans la volonté d’assurer un accueil de qualité à tous les enfants avec des professionnels formés et correctement rémunérés. La FGTB wallonne soutient cette revendication tout en réaffirmant une priorité dans le développement d’une offre d’accueil collective.

Note

Position et revendications de la FGTB wallonne suite au transfert du FESC (Fonds d'Equipements et de Services Collectifs) vers l’ONE (Office national de l'enfance). La FGTB wallonne analyse également les nouvelles règles d'agrément et de subventionnement qui ont accompagné ce transfert ainsi que leurs conséquences concrètes pour plusieurs opérateurs du secteur. L'occasion de présenter des contre-propositions et alternatives.

Dans le cadre de la 6 ème Réforme de l’Etat, le FESC - Fonds des équipements et des services collectifs, source de financement de l'accueil des enfants émanant de la Sécurité sociale - est transféré aux Communautés. A partir de 2015, les moyens transférés annuellement s’élèveront à 77,6 millions € (57,6 millions + 20 millions suite aux Accords d’Ostende pour élargir l’offre d’accueil) tandis que les réserves, évaluées à 50 millions €, iront à la gestion globale de la Sécurité sociale.

Note

Présentation et analyse

Ce jeudi, le ministre de l’Enfance, Jean-Marc Nollet, présente le Plan Cigogne, troisième du nom, au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Son objectif : créer 16.000 nouvelles places d’accueil pour les enfants de 0-3 ans d’ici 2022 (soit 1.600 places par an), c’est-à-dire 13.000 en milieux subventionnés et 3.000 en milieux non subventionnés.

Ce mercredi matin, lors d'une conférence de presse, les Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) et la FGTB wallonne ont remis la pétition « Une place d’accueil pour chaque enfant, un droit et une priorité dans ma commune ».

Embedded thumbnail for Alertez les bébés !
Août 2012

Aujourd'hui, en Fédération Wallonie-Bruxelles, près de 3 enfants sur 4 ne trouvent pas de place dans une crèche ou une autre structure d'accueil de l'enfance. Pour 75% des parents, c'est donc bien souvent (…)

Aujourd’hui, en Wallonie et à Bruxelles, près de 3 enfants sur 4 ne trouvent pas de place dans une crèche ou une autre structure d’accueil. Pour 75% des parents, c’est donc bien souvent la débrouille ou la galère pour faire garder leur enfant. Nous avons voulu en savoir plus sur cette situation difficile. Et surtout, nous avons voulu savoir comment résoudre ce problème, et comment faire en sorte que chaque enfant ait droit à une place d’accueil.

Note

Les allocations familiales constituent l'un des transferts de compétences les plus importants suite à la 6ème réforme de l'Etat.

La FGTB wallonne et les Femmes prévoyantes socialistes se sont associées pour mener une vaste campagne sur l'accueil de l'enfance.