Vous êtes ici

AIP

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

La FGTB n’acceptera plus d’entrer dans le carcan imposé par la loi sur la marge salariale (dite loi de 1996) telle qu’elle existe aujourd’hui. Cette loi empêche les syndicats de négocier la part qui revient légitimement aux salaires des travailleurs et travailleuses.

Avant-hier, un projet d'accord interprofessionnel a été conclu entre représentants syndicaux et patronaux. Ce projet va maintenant être soumis à l’avis de nos militantes et militants.

Jeudi 06 Mai 2021

Opinions FGTB – Jeudi 6 mai 2021 – La Première (RTBF)

Décodage, avec Thierry Bodson, de la « proposition de médiation » faite hier par le gouvernement aux patrons et aux syndicats pour relancer les discussions sur un Accord interprofessionnel.

Les premiers cités sont ravis : la proposition est conforme à ce qu’ils voulaient. Pour le Président de la FGTB, c’est une nouvelle gifle au monde du travail.

Embedded thumbnail for 1ER MAI 2021 : FAIRE BOUGER LES LIGNES... VERS LA GAUCHE !
Mai 2021

Message de Jean-François Tamellini, Secrétaire général de la FGTB wallonne, à l'occasion du 1er mai 2021, Journée internationale des travailleuses et des travailleurs. " En ce 1er mai 2021, je (…)

" En ce 1er mai 2021, je rends hommage, au nom de la FGTB wallonne, à celles et ceux qui, il y a 100 ans, nous ont ouvert la voie. En nous montrant que c’est en se mobilisant, en recréant un rapport de force favorable aux travailleuses et travailleurs, en refusant le chantage patronal, qu’on peut faire bouger les lignes. Vers la gauche." Message de Jean-François Tamellini, Secrétaire général de la FGTB wallonne, à l'occasion du 1er mai 2021, Journée internationale des travailleuses et des travailleurs.

Vendredi 30 Avril 2021

Opinions FGTB – 29 avril 2021 – La Première (RTBF)

Les négociations entre employeurs et syndicats pour un accord interprofessionnel (AIP) sont dans l’impasse. Voici les raisons du blocage, décryptées par Jean-François Tamellini.

Le Secrétaire général de la FGTB wallonne appelle à la mobilisation contre « le chantage et le dogmatisme de la FEB, qui veut rétribuer les actionnaires en faisant les poches aux travailleuses et aux travailleurs. »

La FGTB veut améliorer les conditions de travail de 4 millions de personnes par un accord (AIP) qui encadre les salaires, le salaire minimum, les fins de carrière… Les perspectives économiques sont bonnes. Nous voulons que les travailleurs et travailleuses, qui portent l’économie à bout de bras, aient leur part. Mais nous nous heurtons à l’attitude des organisations patronales.

Vendredi 26 Mars 2021

La FGTB et la CSC appellent à une grève nationale interprofessionnelle ce lundi 29 mars.

Parmi les raisons de la colère des travailleuses et des travailleurs : la volonté des employeurs de bloquer toute augmentation des salaires de plus de… 0,4% pendant les deux ans qui viennent. Après les applaudissements, la gifle.

Contexte, explications et mobilisation, avec Jean-François Tamellini, Secrétaire général de la FGTB wallonne.

Lundi 29 mars, travailleuses et travailleurs des secteurs privé et public se mobiliseront une fois de plus pour un AIP juste et équilibré. Comme les patrons restent sourds aux avertissements, aux actions et aux arrêts de travail, on passe à la vitesse supérieure : la grève générale !

Ce Jeudi 25 mars, Jean-François Tamellini, Secrétaire Générale de la FGTB wallonne, participera à un Facebook Live organisé par le CEPAG afin de discuter des enjeux de la Grève Générale du 29 mars prochain.

Pages