Vous êtes ici

chasse aux chômeurs

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Licenciements massifs, chômage de masse… c’est la crise ! Plutôt que de s'en prendre aux origines de cette crise, le gouvernement préfère s'attaquer à ses premières victimes : les travailleurs sans emploi. Pour contrer cette réforme du chômage injuste et scandaleuse, la FGTB wallonne organise une grande manifestation le 18 avril. Rendez-vous à 10h devant la Gare de Namur.

Dégressivité accrue des allocations de chômage, limitation des allocations d’insertion dans le temps, renforcement des contrôles et restrictions des droits… La FGTB Liège-Huy-Waremme a réalisé plusieurs films d'animation expliquant et dénonçant les récentes réformes chômage.

Depuis plus d’un an , la FGTB wallonne dénonce la réforme du système d’assurance chômage et ses conséquences sociales désastreuses. Dans un contexte de crise et de licenciements massifs, le gouvernement a choisi la précarisation et l’exclusion des demandeurs d’emploi. Une prise de conscience et un changement de cap s’imposent !

Plutôt que de s’attaquer aux vrais causes et responsables de la crise, le gouvernement a trouvé une cible plus facile : les travailleurs sans emploi. A partir du 1er novembre, plus de 150.000 d'entre eux verront leurs allocations diminuer progressivement jusqu'à un forfait inférieur au seuil de pauvreté. La FGTB wallonne organise la résistance...

Le gouvernement vient de modifier la législation chômage : la durée du stage d’insertion est allongée, les conditions et contrôles sont renforcés et les allocations seront limitées dans le temps… Bref, autant s’informer pour éviter, tant que possible, les mauvaises surprises ! A la fin de tes (…)

Ce mardi matin, la FGTB Bruxelles, la CSC et la CGSLB de Bruxelles ont organisé une marche pour protester contre la dégressivité accrue des allocations de chômage et la limitation dans le temps des allocations d’insertion. Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant l'Onem pour rappeler leur refus de l'austérité imposée aux travailleurs et aux allocataires sociaux et dire NON à la "chasse aux chômeurs".

Plusieurs médias reprennent aujourd’hui une information de l’UNICEF : 510.000 enfants belges vivent dans un ménage confronté à la précarité. Cette situation scandaleuse risque malheureusement encore d’empirer avec les réformes de l’assurance-chômage programmées par le gouvernement Di Rupo.

Le Parlement fédéral vient de voter un amendement prévoyant l’affectation des travailleurs des Agences locales pour l’emploi (ALE) au contrôle des jeunes demandeurs d’emploi en stage d’insertion et des chômeurs. La FGTB wallonne s’inquiète de cette dérive qui pose de multiples questions.

Au nom de « l’austérité » et pour « rassurer les marchés », le gouvernement Papillon entend faire porter le poids de la crise principalement sur ceux qui en sont déjà victimes. Parmi ceux-ci, les travailleurs sans emploi sont particulièrement exposés. Ils étaient plus de 200, ce matin à la Bourse de Bruxelles, pour dénoncer l'austérité, son injustice, ses conséquences sociales et son inefficacité.

En 2012, le gouvernement papillon va considérablement appauvrir celles et ceux qui sont déjà privés d’emploi. A ce rythme, les chômeurs seront bientôt presque tous sous le seuil de pauvreté ! Nous refusons les économies budgétaires réalisées sur le dos des plus démunis. Afin de dénoncer les (…)

Pages