Vous êtes ici

chômage

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

En 2012, le gouvernement papillon va considérablement appauvrir celles et ceux qui sont déjà privés d’emploi. A ce rythme, les chômeurs seront bientôt presque tous sous le seuil de pauvreté ! Nous refusons les économies budgétaires réalisées sur le dos des plus démunis. Afin de dénoncer les (…)

La question est absurde. C’est comme si on disait que les pyramides d’Egypte causent le réchauffement climatique ou encore que la lune provoque le cancer du foie... Et pourtant, certains continuent à penser que les chômeurs sont responsables du chô-mage, une vision fausse que la droite et le (…)

Le 24 février dernier, les conclusions d’une étude sur le contrôle « dispo » étaient rendues publiques et largement relayées par la presse. Certains en ont trop rapidement conclu que le plan de contrôle des chômeurs était efficace en termes de retour vers l’emploi et que ses détracteurs avaient tout faux. C’est aller beaucoup trop vite en besogne. La lecture des conclusions de cette étude nuance en effet considérablement les grandes lignes qui ont été mises en avant par la presse.

La FGTB wallonne s'indigne des propos récents du ministre wallon de l'emploi. Ce dernier s'est en effet réjoui du grand nombre de sanctions et d'exclusions qui touchent les travailleurs sans emploi wallons. Y a pourtant pas de quoi se vanter !

Parce qu’ils n’ont pas de travail, les chômeurs sont, la plupart du temps, mis de côté, exclus et privés de leur expression. Et le contexte de crise actuel n’arrange rien : le système ultralibéral lamine l’emploi… Pourtant, ce sont les chômeurs qui sont contrôlés et montrés du doigt comme les seuls (…)

Note

En cette période de crise, les logiques d’« activation » et de contrôle des chômeurs sont plus que jamais absurdes et inacceptables. Pour la FGTB wallonne, il faut supprimer ce système qui tend à rendre responsables de la crise ceux qui en sont victimes.

Sanctionner les travailleurs sans emploi en pleine période de crise? Honteux, cynique et inacceptable! Tous les jours, la crise capitaliste fait sentir ses effets dévastateurs : fermetures d’entreprises, restructurations, licenciements… Les perspectives sont alarmantes : 168.000 chômeurs de plus en 2 ans ! Des milliers de travailleurs se retrouvent sur le carreau sans perspective d’avenir. Et que leur propose-t-on ? Des contrats de travail ? Non, des contrôles ONEM !

Note

En cette période de crise, les principes d’« activation » et de contrôle des chômeurs sont réaffirmés par les ministres compétents en la matière tant au niveau fédéral que régional. Pour la FGTB wallonne, il est plus que temps de supprimer ce système qui tend à rendre responsables de la crise ceux qui en sont victimes.

Pages