Vous êtes ici

disponibilité

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Vous êtes chômeur inscrit comme demandeur d’emploi ? Ce statut entraîne des droits et de devoirs. Parmi ceux-ci, la disponibilité sur le marché de l’emploi est contrôlée par le FOREM et peut entraîner des sanctions ou exclusions si ce contrôle est négatif. Il existe cependant des cas où l’on peut être dispensé de cette disponibilité tout en continuant à percevoir ses allocations. Quels sont ces cas concrets ? Pour être indemnisé, un chômeur complet doit remplir un certain nombre de conditions parmi lesquelles être disponible et actif sur le marché de l’emploi : il doit répondre à toute (…)

Même si elle reste opposée au contrôle de disponibilité, la FGTB wallonne considère que son transfert au FOREM est l’occasion de gommer les aspects les plus absurdes du contrôle et d’en atténuer les effets les plus dévastateurs. Votre syndicat a récemment évité que ce transfert ne se traduise par une aggravation de la situation en empêchant une augmentation de 2.000 à 3.000 sanctions/an. Auparavant, dans la procédure «disponibilité active», une absence à un entretien suite à la 2 ème convocation menait à une exclusion dite «article 70». Concrètement, il s’agissait d’une suspension du payement (…)

Disponibilité, visite domiciliaires, recherche active d'emploi, consommation d'énergie... Les chômeurs sont sans doute parmi les citoyens les plus contrôlés de ce pays. Et si on inversait la logique ? Ce jeudi à Namur, ce sera au tour des élus wallons d’être mis sur le grill par les Jeunes FGTB et Travailleurs sans emploi du CEPAG.

Depuis le 1 er janvier 2016, les contrôles de « disponibilité » sont effectués par le FOREM et non plus par l’ONEM. Cette modification a des conséquences concrètes pour les demandeurs d’emploi. De nombreux aspects importants de la procédure ont été modifiés : délais, sanctions, lieu de convocation… Voici les règles à respecter pour éviter de perdre vos allocations.

Les travailleurs en RCC (régime de chômage avec complément d’entreprise, ex-prépension) âgés de moins de 60 ans viennent d’apprendre une très mauvaise nouvelle. Contrairement à ce qui leur avait été promis lors de leur départ, ils doivent, depuis le 1 er janvier, rechercher a ctivement un emploi . Cette mesure rétroactive aura de graves conséquences tant pour les personnes concernées que pour l’ensemble des travailleurs.

Note

Le contrôle de la disponibilité des demandeurs d’emploi tel qu’il existe depuis 2004 constitue une véritable chasse aux chômeurs. La FGTB wallonne y est radicalement opposée...

Une centaine de Jeunes et de Travailleurs Sans Emploi (TSE) de la FGTB wallonne se sont rendus à l’administration centrale du FOREM à Charleroi ce jeudi 12 mai. Leur objectif ? Faire signer un contrat au FOREM pour qu’il s’engage à fournir une formation ou un emploi convenable aux 300 TSE ayant déposé anonymement leur CV.

Note

En cette période de crise, les logiques d’« activation » et de contrôle des chômeurs sont plus que jamais absurdes et inacceptables. Pour la FGTB wallonne, il faut supprimer ce système qui tend à rendre responsables de la crise ceux qui en sont victimes.

Note

En cette période de crise, les principes d’« activation » et de contrôle des chômeurs sont réaffirmés par les ministres compétents en la matière tant au niveau fédéral que régional. Pour la FGTB wallonne, il est plus que temps de supprimer ce système qui tend à rendre responsables de la crise ceux qui en sont victimes.