Vous êtes ici

emploi

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Mercredi, le FOREM a rendu publique la liste des 59 fonctions en tension et des 82 métiers en pénurie. Il est interpellant que le FOREM ne pointe à l’origine de ce phénomène qu’un déficit de formation ou de motivation des personnes privées d’emploi. Car, à y regarder de plus près, ce ne sont pas les sans emploi qui manquent de motivation… Mais bien les entreprises !

Face aux difficultés d’embauche dans certains métiers, la droite et le patronat ne cessent de stigmatiser les demandeuses et demandeurs d’emploi : pas assez volontaires, pas assez motivés, pas bien formés… Leur solution : davantage de contrôles et de sanctions ! Pourtant, à y regarder de plus près, ce ne sont pas les sans emploi qui manquent de motivation… Mais bien les entreprises ! La Cellule de lutte contre les discriminations de la FGTB wallonne et du CEPAG a en effet analysé pas moins de 2.639 offres d’emploi du Forem portant sur 14 fonctions critiques ou en pénurie. Et les résultats sont... déroutants !

Ce jeudi 25 mars, le gouvernement wallon a adopté, en 3ème lecture, la réforme des Aides à la Promotion de l’Emploi (APE). Une nouvelle réforme qui pérennise et sécurise l’emploi de plus de 65.000 travailleuses et travailleurs dans des services indispensables à la population. Pour la FGTB wallonne, il s’agit d’une victoire.

Face à l’épidémie du coronavirus et ses conséquences, plusieurs mesures ont été prises tant au niveau fédéral que régional. Coup de projecteur sur quelques-unes d’entre-elles, qui concernent les répercussions en matière d’emploi, les travailleurs et travailleuses ayant subi du chômage temporaire, les stagiaires en PFI, les sans emploi…

Le système des Agences locales pour l’emploi (ALE) permet à certaines personnes « éloignées du marché de l’emploi » de prester certaines activités, pour lesquelles elles touchent un « chèque » de 4,10 euros par heure d’activité, qui s’ajoute à leur allocation de chômage ou revenu d’intégration sociale. Suite au confinement, la plupart d’entre elles ont perdu cette activité et le revenu qu’elles en tiraient. CSC et FGTB wallonnes demandent qu’elles puissent bénéficier d’une indemnité sociale compensatoire

Vendredi 06 Novembre 2020

L’économiste français Pierre Larrouturou, député européen et rapporteur général du budget, est en grève de la faim au Parlement européen depuis le 28 octobre. A quelques jours du vote du budget qui va engager l’Europe pour les 7 prochaines années, et face à l’urgence sanitaire, sociale et climatique, il réclame la mise en œuvre immédiate d’une taxe sur la spéculation financière. « Techniquement elle est prête, il faut décider maintenant. »
Interview de Pierre Larrouturou au Parlement européen.

Les cellules de la FGTB viennent d’inaugurer leur tout nouveau site : reconversions.be . L’occasion de rappeler l’importance et l’efficacité de ce dispositif unique, destiné à soutenir et aider à la réinsertion professionnelle des travailleurs et travailleuses victimes de licenciement collectifs. Un site à découvrir et partager !

Marchandisation des services à la personne... Asphyxie financière du tissu associatif... Réforme APE injuste... Diminution de moyens pour les services publics... ET puis QUOI ENCORE ? Maintenant, CA SUFFIT ! Le 18 mars, toutes et tous à Namur pour défendre une Wallonie SOLIDAIRE !

Jeudi 29 Novembre 2018

Voici quelques échos de l’action organisée jeudi 29 novembre à Namur par la FGTB wallonne : une chaîne humaine et des prises de parole pour dénoncer une nouvelle fois la réforme des Aides à la promotion de l’emploi (APE) portée par le ministre wallon de l’Emploi, le MR Pierre-Yves Jeholet.

Ce jeudi 29 novembre, 3.000 militantes et militants de la FGTB wallonne ont formé une chaîne humaine reliant les sièges du parlement et du gouvernement wallons. L’objectif ? Dénoncer la réforme APE du ministre Jeholet qui entraînera la suppression de 3.500 emplois dans les services à la population.

Pages