Vous êtes ici

grève

L’ensemble des photos de cette rubrique sont libres de droits et d’utilisation, à condition d’en mentionner la source.

Parce que les salariés en ont marre de travailler plus pour gagner moins tandis que les vrais responsables de la crise ont repris leurs affaires. Parce que la fraude et l’évasion fiscale ne sont pas combattues alors que les sans emploi et les malades sont stigmatisés, traqués, contrôlés, exclus. C’est pour dire stop au "2 poids 2 mesures" du gouvernement Michel que les travailleurs partiront en grève ce vendredi 24 juin.

Vous manifestez ? Vous faites grève ? Vous avez le culot de résister au détricotage de nos biens communs, à la casse des services publics, de la Sécu ? Alors vous filez un mauvais coton. Comme les syndicalistes, les cheminots, les gardiens de prison, et tous les citoyennes et citoyens qui, avec eux, se mobilisent pour la justice sociale, l’égalité et la défense de nos droits. Vous êtes des preneurs d’otages, des voyous, des terroristes. Vous êtes comme les femmes de la Fabrique nationale à Herstal, il y a 50 ans.

Transports en commun, école, justice, police, administrations, accueil de la petite enfance, Poste, routes… Nous sommes toutes et tous concernés. La FGTB wallonne réitère toute sa solidarité avec les agents en lutte depuis des semaines pour faire respecter leurs conditions de travail et, par conséquent, la qualité et la pérennité du service public.

Procédures judicaires, campagnes de presse stigmatisantes et mensongères, projets de loi antidémocratiques… Les libertés syndicales subissent des attaques de toutes parts. Ce vendredi 18 mars, à Bruxelles, la CGSP réunit ses militants pour organiser la résistance.

Jeudi 19 Novembre 2015

Austérité, saut d’index, augmentation de l’âge de la pension, exclusions chômage, fiscalité injuste, services publics en danger… Vincent Pestieau, Secrétaire de la FGTB Charleroi Sud-Hainaut, explique les raisons de la colère des travailleurs et fait le point sur la mobilisation syndicale, ses enjeux et ses perspectives.

Soutenons les travailleuses et les travailleurs des services publics en grève ce mercredi!

Embedded thumbnail for Grève générale
Décembre 2014

Qui sont les preneurs d’otages? Les milliers de travailleurs en grève qui se mobilisent aux quatre coins de la Belgique, ou un gouvernement qui a choisi de déclarer la guerre à l’ensemble de la population (…)

Malgré les mobilisations et les grèves largement suivies, le gouvernement fédéral campe sur ses positions. Prétendant vouloir la concertation, il tente en fait de faire passer la plupart de ses mesures antisociales en douce ou… en force ! Face à cette attitude, le front syndical appelle à la grève nationale ce lundi 15 décembre.

Troisième journée de grève tournante avant la grève nationale du 15 décembre. Cette fois-ci, ce sont les travailleuses et travailleurs du centre du pays (Bruxelles et les deux Brabants) qui se mobiliseront contre les mesures du gouvernement Michel.

Après les Hennuyers, Luxembourgeois, Anversois et Limbourgeois, c’est au tour des travailleuses et travailleurs des provinces de Namur, Liège, Flandres orientale et occidentale de se mettre en grève lundi prochain. Il s’agira de la deuxième journée de grève provinciale avant celle du centre du pays (Bruxelles et les deux Brabants) prévue le 8 décembre et la journée de grève nationale du 15 décembre.

Pages